Littérature autrichienne

Quand souffle le vent du nordUn message anodin peut-il bouleverser votre vie?

C’est à cette question que répondent les romans autrichiens « Quand souffle le vent du nord » et « La septième vague » de Daniel Glattauer. Leo et Emma ne se connaissent pas mais entrent en contact suite à une erreur d’adresse e-mail. Rédigé sous la forme d’un roman épistolaire, le récit nous entraîne au coeur des méandres des sentiments amoureux. Cependant, la relation particulière qui s’établit entre les protagonistes, protégés par l’anonymat, n’est pas sans conséquence: la peur de gâcher leur histoire leur fait sans cesse repousser un rendez-vous. Mais combien de temps peuvent-ils ainsi correspondre sans se rencontrer? Je vous conseille d’avoir « La septième vague » sous la main si vous commencez la lecture de « Quand souffle le vent du nord » car vous aussi, comme Emma, deviendrez « accro aux mails de Leo ! ». Dans ce deuxième roman, Leo et Emma poursuivent leur correspondance. Leur relation virtuelle survivra-t-elle à une rencontre? Si les deux personnages ne peuvent plus se cacher derrière les mots comment se comporteront-ils une fois face à face? Jusqu’au mail final, le suspens est maintenu.

Cet article, publié dans Littérature, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s