Hundertwasser à Spittelau

Après être passé tous les jours devant pendant deux semaines, l’avoir pris en photos sous différents angles lors d’une promenade dominicale, il est enfin temps de lever le mystère qui entoure ce bâtiment, oeuvre de Hundertwasser.

En 1987, l’incinérateur de déchet fut détruit dans un incendie. Le maire de l’époque Helmut Zilk ordonna sa reconstruction. Le projet fut confié à Friedensreich Hundertwasser, artiste au goût prononcé pour la nature. Le nouvel incinérateur de déchet (Müllverbrennungsanlage Spittelau) de Vienne fut un des plus modernes d’Europe. Les flammes obtenues suite à la combustion des déchets contribuent au support de la demande en énergie des Viennois. 17 tonnes de déchets peuvent être brûlées par heure, produisant jusqu’à six mégawatts d’électricité et 60 mégawatts de chauffage.

La tour principale de l’édifice mesure 126 mètres de hauteur et est facilement repérable depuis tout endroit de la ville. Bien que fortement décriée car jugée trop audacieuse, l’originalité du bâtiment a aussi séduit les habitants du quartier. Un homme politique japonais a été tellement impressionné par cette architecture qu’une réplique en a été édifiée au Japon.

Cet article, publié dans Arts, Autriche, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s