Un weekend à Budapest

Tour gratuit de la ville

A notre arrivée à Budapest, nous nous laissons recommander un des Free Walking Tours. L’agence de voyage est membre du réseau United Europe Free Tours qui regroupe des tours gratuits organisés en Europe Centrale. Le concept est simple: des résidents volontaires proposent vous font découvrir leur ville et vous décidez si et combien vous voulez payer. Partant de ce principe, le guide a toutes les raisons de vous assurer une visite originale, riche en anecdotes et remplie d’humour. Le tour original organisé le matin dure deux heures et demie. On retient notamment un détour par les love locks (ces petits cadenas accrochés par les couples qu’on retrouve sur différentes attractions touristiques de par le monde. L’idée serait née à Budapest sur le grillage autour de cet arbre en photo plus bas. La tradition voulait que les amoureux jettent après la clé dans le Danube), la traversée du pont suspendu et la montée jusqu’au quartier du palais royal.

Idéal pour avoir un premier aperçu de la ville et se faire conseiller les meilleures adresses pour déguster la fameuse liqueur unicum. On y apprend aussi que la ville de Budapest est née de la réunion des villes de Buda et Pest en 1873. La ville accède ensuite au statut de seconde capitale de l’Autriche-Hongrie. La partition du royaume de Hongrie à la suite du traité de Trianon en 1920, en fait aujourd’hui une ville démesurée par rapport aux frontières actuelles de la Hongrie (près de 20% de la population est budapestoise). Le SMIC s’élève à 570€ par mois et la TVA est de 25%. Dans le centre ville, nous marquons un arrêt devant la cathédrale St Stephen, qui porte le nom du premier roi de Hongrie (975–1038). Le sommet de la basilique culmine à 96 m de hauteur, de même que le parlement. Ceci symbolise l’importance égale des pensées matérielles et spirituelles.

Bain Széchenyl

Le lendemain nous nous rendons au château de Vajdahunyad, situé dans un bel espace boisé près des bains Széchenyl. En effet, impossible de se rendre à Budapest sans passer une demie-journée aux bains.  Les bains de Széchenyl comptent plusieurs bassins de différentes températures en intérieur et surtout deux bassins de 40 35 degrés en extérieur. Quand il fait autour de 0 à la fin du mois de novembre, inutile de dire combien il est agréable de se plonger dans la chaleur de l’eau tout en contemplant la vapeur qui s’en échappe. Un des deux bassins extérieur permet de se laisser porter par un courant entre des murs circulaires.

Les photos c’est par là

Cet article, publié dans Hongrie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s