Sofia Graffiti Tour

C’est devenu une habitude. À chaque fois que je découvre une nouvelle destination, je me renseigne sur la possibilité de visiter la ville en participant à un graffiti tour. En plus de mon intérêt pour le street art, qui se trouve bien entendu comblé lors de ces visites, c’est aussi une manière différente de parcourir les extérieurs d’une ville que j’apprécie. Au hasard d’un détour pour admirer une fresque murale, c’est une cour intérieure dissimulée aux yeux des passants pressés ou un nouveau quartier que je peux prendre le temps d’explorer.

Nous retrouvons notre guide au pied de la statue de Sainte Sofia et il nous emmène sur un parking pour nous montrer un des exemples les plus anciens de peintures murales : la publicité pour les fameuses sucettes Chupa Chups (ci-dessus).

Sur ce même parking, notre attention est attirée sur une grande fresque qui raconte l’histoire de la ville. J’ai choisi de zoomer sur une représentation de Sainte Sofia très personnelle (ci-dessus à gauche) et du lion bleu (à droite). Ce lion a été choisi car cet animal est le symbole de la Bulgarie. Le blason de la République de Bulgarie représente en effet un lion tirant la langue et couronné d’or. Deux lions couronnés soutenant le blason viennent compléter les armoiries du pays. Ces lions reposent sur deux rameaux de chênes à trois glands qui symbolisent les trois principales parties historiques de la Bulgarie (la Mésie, la Thrace et la Macédoine).

Notre guide tient ensuite à nous présenter deux artistes : Mouse et Mysa. Pour voir plus d’oeuvres de Mouse, c’est par ici.

Julien de Casabianca est un artiste corse dont la démarche m’a particulièrement intéressée. Il se rend dans les musées pour y faire des photos d’oeuvres d’art qu’il imprime ensuite sous forme de collages géants pour les exposer dans la ville. Son idée est de faire sortir les oeuvres des musées pour les donner à voir au plus grand nombre. La photo ci-dessus montre le portrait d’une jeune fille corse que Julien de Casabianca a pris en photo et qu’il a exposé dans une rue de Sofia. Il s’agit de la première partie du « Outing Projects » que l’artiste complète par une photographie de ses installations. Pour voir d’autres oeuvres, rendez-vous sur son site.

La fresque ci-dessus est gravée dans le mur et témoigne de la propagande de l’époque communiste. L’artiste Stoyan Iliev y fait la publicité de Bulgarplod, la compagnie chargée autrefois de l’exportation des fruits bulgares.

Le mural ci-dessus a été réalisé par 140 (one for all) ideas. Vous pouvez vous rendre sur leur page Facebook pour voir plus de photos ou sur leur compte Instagram.

À Sofia, comme dans d’autres villes, il existe un projet d’embellissement des compteurs électriques. Notre guide nous a expliqué que les compteurs photographiés ci-dessus, repésentent deux prêtres bras dessus, bras dessous pour dénoncer la hiérarchie au sein de l’église.

Pour finir, je vous propose ce visage en deux parties réalisé par Nasty. La deuxième moitié du visage est peinte sur le pan de mur dissimulé par la grille et est représentée sous la forme du cosmos. Notre guide nous signale que l’artiste est marqué par une très forte influence indienne.

J’ai participé au graffiti tour de Sofia lors d’une après-midi de mai en compagnie de quatre visiteurs. La taille du groupe nous a permis d’échanger et de profiter des explications de notre guide en toute liberté. Le tour est un free tour en anglais et les guides sont rémunérés par les pourboires des visiteurs. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site du Sofia Graffiti Tour.

Image | Cet article, publié dans Bulgarie, Destinations, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s