Hamburg free tour

Speicherstadt

Le principe des tours gratuits repose sur l’idée que les guides travaillent seulement sur la base de pourboire, ce qui vous assure un tour d’une excellente qualité. Plus le tour est intéressant, plus les visiteurs se montrent généreux. Ainsi, vous êtes libre de rémunérer votre guide proportionnellement à la qualité du tour et à votre budget !

Second plus grand port d’Europe, la ville de Hambourg bénéficie d’une position stratégique qui en fait une ville d’histoire, de drames et de nuits animées. Carrefour commercial, Hambourg a toujours été ouverte à l’aventure et aux voyageurs du monde entier. Des contes de pirates à la ligue hanséatique, en passant par les attaques aériennes de la seconde guerre mondiale, sans oublier le grand incendie de 1842 qui a fortement marqué la ville, le Hamburg free tour vous fait découvrir le caractère unique de cette ville. Que vous soyez de passage ou résidant pour une plus longue période, ce tour est l’un des meilleurs moyen d’accéder à l’histoire de la ville. Au départ du Rathaus, l’itinéraire vous fait passer par St Petri et St Jacobi, Hafen City, Chilehaus, Trostbrücke, St Nikolai Church, Deichstrasse, Binnenhafen pour finir dans la Speicherstadt.

Origine du nom Hambourg : En 810, Charlemagne, occupant la région saxe de l’Elbe, fit construire une église entre la rivière Bille et Alster. Un petit fort (Burg) fut construit pour protéger cette église en bois à l’emplacement d’un village nommé Hamm. Ainsi, en 832 apparut la première mention du nom de Hammaburg.

Klaus Störtebeker, surnommé le « Corsaire rouge » est un des plus célèbres pirates allemands. Il a vécu à la fin du XIVe siècle et a sévi sur la mer Baltique et sur la mer du Nord. Le nom Störtebeker vient de l’expression « Stürz den Becher » (« déverse le gobelet ») car chaque pirate devait être capable de vider un gobelet géant de 4 litres de bière ou de vin en une seule gorgée. La légende dit que, capturé en 1401 par la flotte de Simon d’Utrecht, il aurait essayé de négocier sa vie en échange de son trésor, une chaine en or assez grande pour encercler toute la ville de Hambourg. ll fut finalement décapité mais aurait demandé au maire de Hambourg de laisser la vie sauve à autant de compagnons qu’il pourrait dépasser une fois sa tête coupée. Une fois décapité, le corps de Störtebeker aurait marché devant onze de ses compagnons avant d’être arrêté par le bourreau. Ils furent cependant tous exécutés.

La Hanse, Ligue hanséatique, Hanse germanique ou Hanse teutonique était l’association des villes marchandes de l’Europe du Nord autour de la mer du Nord et de la mer Baltique. Dans la seconde partie du XIIe et le début du XIIIe de nombreuses villes sont créées en Allemagne du Nord et autour de la Baltique où la bourgeoisie s’installe rapidement au pouvoir. Une alliance entre les villes de Hambourg et de Lübeck en 1241 amorce la création de la hanse teutonique. De nombreuses autres villes se rallient ensuite. Leur activité s’étend rapidement tout autour de la Baltique, jusqu’à Novgorod. Pendant trois siècles, cette Hanse a joué un rôle dominant au niveau commercial et politique, en Europe. Aujourd’hui encore, l’immatriculation de Hambourg témoigne de son ancien caractère  hanséatique : HH, le premier H  signifie Hansestadt, c’est-à-dire « ville hanséatique ». C’est dire l’importance de la Hanse pour la population, dont elle a façonné l’identité.

Plus sur Hamburg free tour

Pour les photos, c’est par ici

Cet article, publié dans Allemagne, Destinations, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s