Elbe à vélo : Hamburg-Cuxhaven (112 km)

Vous êtes tenté par une piste cyclable le long d’un fleuve qui vous mène jusqu’à l’embouchure de la Mer du Nord et dont le point de départ se trouve au centre d’une grande ville ? Alors cet itinéraire de Hambourg jusqu’à Cuxhaven est pour vous !

Depuis le centre de Hambourg vous pouvez vous rendre jusqu’à Landungsbrücken pour rejoindre la rive sud de l’Elbe à bord d’un ferry. Débarquez à Finkenwerder et rejoignez la piste cyclable. Profitez d’un dernier regard sur la rive nord pour contempler la plage de Övelgönne (ci-dessus à gauche) avant de prendre la direction de Jork. L’itinéraire vous fera passer sur la digue, vous permettant de garder un œil sur le fleuve d’un côté tout en admirant la campagne de l’autre côté. À l’entrée de Jork, ce joli café-restaurant aménagé dans un ancien moulin vous invite à savourer un café sur sa terrasse en profitant de la vue sur les arbres fruitiers. C’est en effet près de 16 millions d’arbres fruitiers qui s’étendent sur plus de 12 kilomètres entre la ville de Stade et Hambourg, formant ainsi le plus grand verger fermé du Altes Land. Les cerisiers, les pruniers et les baies côtoient les pommiers depuis plus de 600 ans.

Nous avons choisi Stade pour notre première halte où e grenier à blé de la garnison suédoise abrite aujourd’hui le musée d’histoire régionale. Le port date du 13e siècle et est entouré de façades à colombages dont la plupart date du 17e siècle. La vieille ville a été très bien restaurée et les ruelles moyenâgeuses invitent à la flânerie.

Profitez de la tranquilité des rives du fleuve pour une halte près de ponts originaux

Si l’itinéraire n’est pas si plat qu’on pourrait le penser puisqu’il vous faudra monter et redescendre de la digue à plusieurs reprises, la majorité de la balade passe par des pistes cyclables directement au bord de l’eau comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus à droite. Vous passerez aussi à l’abri du vent protégé par la digue et en jetant un œil sur le côté vous verrez parfois les vaches continuer à brouter sans s’émouvoir des rafales de vent. L’alternance entre le sommet de la digue ou le passage dans le fossé permet de varier les points de vue avant que l’Elbe ne rejoignent la Mer du Nord en une embouchure de 15km de large à Cuxhaven.

En approchant de l’embouchure, les phares se font de plus en plus nombreux le long du chemin. Enfin, les phares Balje apparaissent (photos ci-dessus).

Image | Cet article, publié dans Allemagne, Destinations, Tourisme durable, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s