Stockholm

Un peu d’histoire

C’est en 1252 qu’on trouve mentionné pour la première fois le nom de la ville de Stockholm. La ville fut fondée sur l’ile de Gamla Stan, l’actuelle vieille ville qui est située à la jonction du lac Mälaren et de la mer Baltique.

La période des Vikings, peuple de Scandinavie, se caractérise par des activités d’exploration maritime, de commerce, de pillage et de piraterie du 8e au 11e siècle. L’ère des Vikings prend fin avec la conversion des Scandinaves au christianisme au 10e-13e siècle ce qui donne lieu à la formation du Danemark, de la Suède et de la Norvège.

Ces trois royaumes ont été réunis dans l’union de Kalmar pendant le 15e siècle, puis l’union s’est scindée en deux. En 1520, la Suède est envahie par les Danois et le roi Kristian II exécute les nobles de la ville de Stockholm dans un bain de sang à Storttorget. Afin de garder en mémoire cet évènement sanglant, une des façades des maisons de la place est peinte en rouge et des pierres blanches symbolisant chaque tête tombée y sont incrustées.

En 1818, l’ex maréchal de Napoléon, Bernadotte devient roi de l’union des royaumes de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV Jean. On raconte que ce roi n’aurait jamais laissé ses serviteurs le voir nu car il aurait porté tatouée l’inscription »mort aux rois ».

Depuis 1815, la Suède n’a participé à aucune guerre. Sa politique fut de rester neutre pendant la seconde Guerre Mondiale, sa position géographique accentuant son incapacité à prendre parti.

En 1986, le premier ministre Olof Palme est assassiné dans la rue alors qu’il sortait du cinéma pour se rendre à son domicile. A ce jour le meurtre demeure impuni et reste le plus grand mystère de l’histoire criminelle contemporaine. A tel point que la police promet une récompense de 6 millions d’euro à toute personne qui pourra fournir un indice décisif dans la résolution de cette affaire!

A voir

Pour découvrir la ville tout en s’instruisant sur son histoire et les coutumes de ses habitants, je recommande les « free tours«  de Stockholm. Le « city tour »vous fait découvrir le quartier des affaires alors que le « old town » tour vous amène à travers la vieille ville. Les deux se complètent très bien et les anecdotes ainsi que l’humour des guides rendent l’expérience très plaisante.

Le musée Vasa constitue l’originalité de Stockholm. Le navire de guerre Vasa qui a sombré le jour de son voyage inaugural en 1628 y est présenté. Le vaisseau fut construit sur l’ordre de Gustave II Adolphe, roi de Suède. La construction prit environ deux ans. À sa mise à flot, il était le bateau le plus puissant jamais construit. L’épave fut localisée à la fin des années 1950 par Anders Franzén, archéologue et ingénieur. Les eaux de la mer Baltique, peu saumures ayant permis une très bonne conservation de l’épave, des travaux ont été entrepris pour l’extraire des fonds marins en 1961. Le musée présente un court film de 25 minutes qui expose le travail des archéologues. Un parcours réparti sur sept étages permet de tourner autour de l’épave à différents niveaux tout en visitant l’exposition permanente qui témoigne des travaux liés à la conservation de l’épave et du contexte de la flotte suédoise au 17e siècle.

Dessiné par Ragnar Östberg et inauguré en 1923, l’Hôtel de ville de Stockholm n’est pas sans rappeler l’architecture d’un palais renaissance. Ragnar Östberg s’est en effet inspiré des palaces vénitiens, notamment du Palais des Doges et a articulé l’hôtel de ville autour de 2 grandes piazzas : la Borgargården (en extérieur) et le Blå hallen (le Hall bleu, à l’intérieur). Sur un côté de la cour carrée intérieure, des arcades s’ouvrent sur une large esplanade au bord de l’eau. La tour, haute de 106 mètres est surmontée des « trois couronnes », armoiries de la Suède. Elle dépasse très symboliquement la tour de l’hôtel de ville de Copenhague, haute de 105,6 mètres. L’hôtel de ville abrite les festivités des remises de prix Nobel

Au nord de Stockholm, Haga Park est le premier parc national urbain classé. Ce jardin à l’anglaise organisé autour du grand lac Brunnsviken abrite notamment le palais Haga, le pavillon du roi Gustave III, le pavillon chinois et le temple de l’écho ainsi que des bâtiments de l’université de Stockholm. Le palais Haga est devenu la résidence de la princesse depuis son mariage en 2010. Le Haga Park est aussi célèbre pour sa serre aux papillons. Pour les amateurs de randonnée ou de jogging, 12 kilomètres de sentiers balisés vous permettent de faire le tour du lac. Comment s’y rendre? Le bus 515, accessible depuis la station de métro Odenplan dessert plusieurs entrées du parc dont l’entrée nord principale Haga Nora et l’entrée Haga Södra.

La passerelle Katarinahissen est un point de vue idéal pour regarder le Gamla Stan ou la vieille ville de Stockholm. Aujourd’hui, c’est l’une des plus belles attractions de la ville grâce à sa hauteur et sa situation privilégiée. Ce point de vue est muni d’un ascenseur de 38 mètres de haut qui relie le quartier de Slussen aux hauteurs de Södermalm. Il est aussi possible de se rendre sur la passerelle en empruntant deux escaliers. Au pied de la passerelle, sur l’esplanade à la sortie du métro Slussen un kiosque perpétue la tradition ouvrière du hareng pané et frit. Pour 7€, une assiette assiette de hareng pané, garnie de purée, persil, oignons frais et concombres accompagné de la tranche de pain Wasa.

Et enfin, comment résister au plaisir de découvrir Stockholm en bateau? Différents tours sont proposés de 50 minutes à 2h30: Under the Bridges of Stockholm tour, le Royal Canal Tour et la formule Archipelago Race. J’ai testé l’historical canal Tour qui fait le tour de Djusgardens et permet d’approcher le parc écologique, les premières îles de l’archipel de Stockholm ainsi que son ancien port industriel. Des commentaires en français permettent d’apprécier différentes anecdotes relatives à l’histoire de la Suède et à l’évolution de la ville.

Anecdotique

Au fait, saviez-vous que les Vikings ne portaient pas de casques avec cornes? De tels casques auraient fourni des prises idéales à leurs adversaires, facilitant l’administration d’un coup. La représentation contemporaine du guerrier Viking est en fait un effet marketing qui vise à le rendre plus barbare…

Quand on évoque la Suède l’image carte postale de la maison rouge et blanche nous vient à l’esprit. En effet, les nobles avaient pris l’habitude de peindre les façades de leurs maisons en rouge et blanc afin de se distinguer du peuple. Une mode était lancée, malheureusement vite copiée par les gens du peuple. Face à ce mimétisme, la noblesse réagit et importa d’Angleterre la couleur jaune pour en recouvrir ses façades.

Qu’est-ce que le « nordic smile »? Notre guide plein d’humour, nous fait part de cette expression qui fait allusion au caractère peu expressif des Scandinaves. Il est difficile de lire les émotions de ces derniers sur leur visage car ils ne laissent rien paraître  Qu’ils soient joyeux ou triste, leur expression resterait la même.

Le néon Stomatol est la première affiche publicitaire animée de Suède. Installée en 1909, le néon continue aujourd’hui encore de clignoter.

A votre santé!

Dans la même veine, comment dit-on « santé » en suédois? « Skal », mot dérivé de l’anglais « skull », « crâne » qui renvoie aux crânes des victimes des Vikings que ces derniers utilisaient comme récipients pour boire.

Plus de photos ici

Cet article, publié dans Destinations, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s