Le croissant

Le croissant, parisien? Tss… L’invention du croissant remonte à1683, date à laquelle les Turcs envahirent le Saint-Empire romain germanique et firent le siège de Vienne.  Une nuit, les garçons boulangers, qui se levaient de bonne heure pour commencer leur labeur, entendirent des bruits suspects et se rendirent compte que les Turcs étaient en train d’installer des mines sous les fondations de la ville. Ils donnèrent l’alerte à temps et pour célébrer la victoire, les boulangers viennois décidèrent de cuire un pain ayant la forme de l’emblème du drapeau Turc. Ainsi, fut confectionné le premier croissant. Ce n’est qu’à partir de 1889, lors de l’exposition universelle que les Parisiens découvrirent le croissant.

Cet article, publié dans Autriche, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s