Sylt, une île allemande

Le long de la côte allemande de la Mer du Nord, se trouvent les îles frisonnes, un archipel à la nature préservée avec des paysages de carte postale. En quatre jours sur Sylt, l’île la plus au nord juste à la frontière du Danemark, j’ai pu apprécier des horizons aussi variés que poétiques.

IMG_0459

L’île est située dans la Mer des Wadden, une mer côtière qui s’étend sur 450 kilomètres des Pays-Bas jusqu’au Danemark inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. On remarque d’ailleurs que de grands efforts sont faits pour préserver l’île et ses dunes. Afin de ralentir l’érosion côtière, des digues de bois sont aménagés un peu partout, facilitant par ailleurs la circulation des promeneurs. Ces aménagements coûteux sont entre autre amortis grâce à la taxe de séjour. Et n’espérer pas y couper même si vous vous rendez sur l’île juste le temps d’une journée : pour accéder à la plage et aux chemins côtiers protégés, il faut montrer son ticket à un guichet. L’accès au front de mer est clôturé et des postes de contrôle des billets sont régulièrement implantés !

IMG_0400

Une fois sur la plage, appréciez le paysage et la poésie des Strandkörbe (littéralement, les corbeilles de plage). Ces cabines d’osier conçues pour profiter du bord de mer tout en se protégeant du vent, du soleil, de la pluie et du sable sont emblématiques des côtes allemandes. La Strandkorb est aujourd’hui distribuée dans toute l’Europe et même en Nouvelle-Zélande. Que ce soit sur la Baltique ou sur la Mer du Nord, les Allemands réservent parfois leurs places un an à l’avance. N’allez pas occuper une Strandkorb dont le numéro ne vous serait pas attribué, des contrôles sur la plage-même sont également effectués.

Séjourner à Westerland, l’agglomération la plus importante de l’île nous a permis de bénéficier d’une situation centrale et d’explorer ainsi facilement chaque recoin. Le port de Hörnum, à la pointe sud m’a conquis. C’est le point de départ des bateaux qui proposent toutes sortes de tours, du tour classique de l’archipel en une heure à l’excursion à la journée avec escales en passant par l’observation des bancs de phoques. Le tour de la pointe à pieds, permet aussi d’apprécier les dunes de sable blanc dans toute leur splendeur.

Enfin, côté gastronomie, la cuisine à base de produits locaux assure un régal des papilles. Notez que pour se rendre sur l’île, il existe une voie ferrée sur une digue. Impossible cependant de conduire sa voiture, il faut prendre l’autozug ou alors le train.

Plus de photos par ici

Cet article, publié dans Allemagne, Destinations, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s